Je ne suis pas

u n   c h a insaniamicon t

Référencement naturel (SEO) : comment améliorer la visibilité de son site internet ?

Vous vous êtes déjà demandé pourquoi les sites que vous voyez dans les premiers résultats de recherche étaient justement positionnés 1ers ? Comment ont-ils fait pour avoir une aussi bonne visibilité ? Pour être bien positionné et visible dans les moteurs de recherche, il faut améliorer son référencement naturel.

Référencement naturel (SEO) : comment améliorer la visibilité de son site internet ?

Vous vous êtes déjà demandé pourquoi les sites que vous voyez dans les premiers résultats de recherche étaient justement positionnés 1ers ? Comment ont-ils fait pour avoir une aussi bonne visibilité ? Pour être bien positionné et visible dans les moteurs de recherche, il faut améliorer son référencement naturel.

Démarrons votre projet
Exemple de SEO d'un client

Positionnement d’un site de notaire pour la requête “contrat de mariage Rennes “dans les pages de résultats de recherche de Google.

Qu’est-ce que le référencement naturel ?

 

Pour reprendre une métaphore d’Olivier Andrieu, le référencement est l’action de référencer un site internet. C’est comme rendre trouvable un produit dans les rayons d’un supermarché. Lorsqu’on circule dans un magasin, on remarque que les produits que l’on recherche sont référencés. En d’autres termes, ils sont trouvables. Cependant, ils sont noyés dans la multitude de produits exposés, tous rangés de la même manière dans les allées des rayons. Une technique efficace de mise en évidence de certains produits consiste à les positionner au niveau des yeux du client ou en tête de gondole. Cette action permet aux produits d’être plus visibles. Les produits sont ainsi stratégiquement positionnés et plus facilement trouvables par vos clients potentiels. Le positionnement c’est la place qu’occupe un produit dans un supermarché. Dans un moteur de recherche, c’est la position d’un site dans les pages de résultats de recherche (SERP).

Les enjeux du référencement naturel sont la visibilité dans les moteurs de recherche (Google, Qwant ou Bing) et le trafic ciblé. Autrement-dit, le référencement naturel vous aide à attirer votre clientèle sur votre site internet. L’objectif d’une telle stratégie est d’accroître la visibilité des pages d’un site pour y attirer un maximum de trafic et in fine obtenir des conversions.

Le référencement naturel aussi appelé SEO (Search Engine Optimization) est un élément essentiel de votre stratégie digitale. C’est un ensemble d’actions visant à positionner les pages web de votre site internet dans les premiers résultats naturels des moteurs de recherche. L’idéal est d’être dans les trois 1ers résultats, qui récoltent 75,1% du trafic selon une étude de backlinko.com en 2019.

Le référencement naturel est différent du référencement payant (SEA ou Search Engine Advertising). Ce dernier consiste à payer pour être vu dans un espace publicitaire web. Le référencement naturel est gratuit et s’inscrit dans une logique de pérennité à l’inverse du référencement payant qui vise généralement une campagne publicitaire ponctuelle. Cette seconde stratégie renvoie à l’achat de mots-clés et d’annonces publicitaires sur les moteurs de recherches pour s’afficher à des endroits dédiés de la page de résultats de recherche (SERP). Le référencement naturel est le fruit d’un travail conséquent. Mais le retour sur investissement est non négligeable. En effet, il vous apportera de la visibilité auprès de clients fidélisés mais aussi de nouveaux prospects. Les deux méthodes restent complémentaires.

Pourquoi mettre en place une stratégie de référencement naturel ?

 

Le web est un enjeu économique majeur. Aujourd’hui, donner de la visibilité à son site internet en travaillant son référencement naturel est un passage obligatoire pour une entreprise. Que vous travailliez en BtoC ou du BtoB, vous êtes concernés par cette problématique.

Avant, nous avions des magasins avec pignon sur rue, qui pouvaient capter une visibilité grâce à des flux humains. Sur le web, les flux humains sont omniprésents grâce au support digital. Et la visibilité sur internet se fait grâce au référencement naturel. Le moteur de recherche Google est une grande avenue qui concentre la majorité du passage. Ainsi, comme pour un commerce physique où l’emplacement est un élément central pour générer du chiffre d’affaires, l’emplacement dans Google l’est autant.

Référencement naturel (SEO)

La majorité des utilisateurs français cliquent sur les résultats « naturels » ou « organiques » plutôt que sur les annonces payantes (Google Ads en haut et en bas des pages de résultats). De plus les internautes vont majoritairement cliquer sur l’une des 3 premiers sites internet (le triangle d’or). Il faut donc que vous soyez présent en haut de la première page pour acquérir un maximum de trafic.

Il faut savoir que le référencement naturel est généralement le canal d’acquisition de trafic principal d’un site internet. Loin devant la publicité payante, les réseaux sociaux, le direct, les liens et les mails.

Un autre argument en faveur du SEO est qu’il a un coût moins élevé que les autres stratégies digitales comme le référencement payant.

Pour finir, si vous ne travaillez pas votre référencement naturel, vos concurrents le feront et récolterons vos clients.

Une fois que vous avez décidé de mettre en place une stratégie webmarketing comme le référencement naturel, vous devez comprendre le fonctionnement d’un moteur de recherche tel que Google.

 

Comment fonctionne un moteur de recherche ?

 

Un moteur de recherche (Google, Bing, etc.)  permet à l’internaute de saisir une requête dans un champs de recherche. Le moteur essaie alors de trouver les pages les plus pertinentes par rapport aux expressions ou mots de la requête. Ce calcul de probabilité est différent pour chaque moteur de recherche, en fonction de son algorithme.

Plus de 130 000 milliards de pages indexées sur le moteur de recherche Google. Par définition, l’indexation est le fait d’enregistrer les pages d’un site internet dans la base de données d’un moteur de recherche, qui vient ainsi former l’index. Avec un contenu aussi énorme, comment trier les différents sites ? Ce n’est évidemment pas à des humains que revient la tâche, mais à des algorithmes sophistiqués, régulièrement mis à jour et tenus secrets par Google. Un algorithme est un système composé de processus et de formules informatiques et mathématiques. Ainsi, à partir d’une requête, le moteur de recherche Google affiche des résultats, recherchés et extraits au sein de son index. Et il faut savoir que l’algorithme de Google est probablement l’un des plus complexes du web ! La formule de classement de Google est gardée secrète. Le référencement naturel n’est donc pas une science exacte. Un référenceur utilise des méthodes basées sur des hypothèses, des tests et de la veille permanente. Autrement-dit, le référencement naturel influence positivement les algorithmes de pertinence des moteurs de recherche.

 

Comment fonctionne le moteur de recherche de Google ?

Pour mettre en place une stratégie de référencement pour votre site internet, il est important de connaitre le fonctionnement des moteurs de recherche, mais surtout de Google. Pour chaque recherche effectuée par un internaute, il compare des millions de pages web. Il les classe ensuite en fonction de leur pertinence avec le mot-clé saisi par l’internaute dans le moteur de recherche.

On note quatre phases indispensables au fonctionnement de Google. A savoir, la phase de collecte d’informations, l’indexation, le traitement des requêtes, et enfin la phase de restitution des résultats.

 

  1. La collecte d’informations se fait grâce à des robots (aussi appelés « spiders » ou « crawlers ») qui explorent régulièrement les pages et leurs liens proposés sur internet. Ainsi, ils récupèrent des informations sur chaque page. On dit que Google « crawl » le web.
  2. L’indexation. Google indexe l’ensemble des données collectées, c’est-à-dire qu’il les garde en mémoire en constituant une base de données, appelée « index ».
  3. Le traitement des requêtes. Ce traitement est le résultat de l’algorithme Google. Cette phase comprend un système d’interrogation de l’index, ainsi qu’un système de classement des résultats. Un classement opéré selon le critère de pertinence de la page vis-à-vis du mot-clé saisi par l’internaute.
  4. La restitution des résultats. Cette restitution correspond à la présentation des résultats identifiés dans les pages de résultats (SERP). Une restitution sous forme de liste des dix liens les plus pertinents selon le moteur de recherche.

Pour décider quelles pages sont les plus pertinentes, Google a mis en place plusieurs centaines de critères.

 

Focus sur les mises à jour de l’algorithme de Google

Pour offrir des résultats toujours plus pertinents aux utilisateurs de Google, le moteur de recherche fait régulièrement évoluer ses algorithmes. Ainsi, les mises à jour sont fréquentes. Certaines sont minimes et n’ont pas d’impact sur la position de votre site web dans les pages de résultats. A l’inverse, d’autres mises à jour peuvent avoir un impact sur votre référencement naturel. Des pénalités peuvent même en découler afin de sanctionner des pratiques de référencement abusives (comme le black hat).  Le moteur de recherche pénalise ainsi les sites web qui tentent de contourner frauduleusement ses algorithmes de pertinence pour tenter de mieux se positionner dans les pages de résultats Google.

Parmi ces pénalités qui découlent des algorithmes Google, citons les plus connus d’entre eux ; Google Panda et Google Penguin. Le premier est plus exactement un filtre Google qui s’attaque aux sites web de faible qualité éditoriale afin de les dévaluer et déclasser. Le second sanctionne quant à lui les fraudes visant à créer un trafic artificiel sur son site web (le bourrage de mots-clés, les liens artificiels, les liens de mauvaises qualités…).

La mise à jour la plus récente s’appelle Bert (décembre 2019). Depuis, l’algorithme de Google comprends mieux le contexte et l’intention autour d’une requête : 

  • Informationnelle
  • Transactionnelle
  • Navigationnelle
  • Locale
Il est très important de veiller à rester dans les clous quant à son référencement naturel Google. Les algorithmes Google évoluent efficacement et rapidement pour contrer les fraudes, pouvant avoir de graves conséquences sur le positionnement de votre site web.

 

En pratique, comment référencer son site sur Google ?

 

La question que vous vous posez est surement la suivante : comment se démarquer de ses concurrents alors que Google indexe plus de 130 000 milliards de pages sur son moteur de recherche ? Comment se faire voir sur internet alors que l’internaute ne dépasse que très rarement les 10 premiers liens sur la première page de résultat ?

Il faut savoir également que ces milliards de pages sont triées par des algorithmes sophistiqués, régulièrement mis à jour et tenus secrets par Google. Même si on ne connaît pas cet algorithme, on comprend plus ou moins comment il fonctionne. Et c’est par rapport à cet algorithme hypothétique, qui prend en compte les comportements des utilisateurs, qu’il est conseillé de construire son référencement naturel.

Améliorer son positionnement sur les moteurs de recherche, c’est donc de la veille permanente et ça prend du temps, puisque le référencement naturel nécessite plus de 200 critères d’optimisation.

Etapes du référencement naturel (SEO)

1. Détermination de votre objectif et du planning

Le référencement naturel est une stratégie digitale qui permet d’augmenter le trafic de votre site internet et de mieux cibler vos prospects. Les résultats prennent plusieurs mois (au moins 6) avant de commencer à être visibles. Il faut vous attendre à un écart de déception entre les efforts que vous allez fournir et les résultats durant les premiers mois. 

2. Détermination des cibles ou personas

Ensuite, pour que votre stratégie fonctionne, il est essentiel de construire son référencement naturel sur de bonnes bases. Pour cela, nous effectuons un audit et déterminons ensemble quelles sont vos cibles. Qui voulez-vous toucher ? À qui vous adressez-vous ? Il est important de cerner quelle est votre cible type à travers sa tranche d’âge, sa potentielle catégorie socio-professionnelle, ses centres d’intérêts et ses habitudes de consommation.

Une des meilleures manières de procéder est de comprendre comment les prospects recherchent vous recherche, quels usages ils ont des ordinateurs, des téléphones mobiles, etc. On analyse également votre concurrence. Connaître les personas permet de personnaliser et de cibler votre stratégie marketing pour différents segments de votre public comme dans l’envoi d’email personnalisés par exemple. 

3.      Les aspects techniques

Il existe une multitude d’erreurs techniques pénalisant la position de votre site internet sur les moteurs de recherche. Voici les 4 erreurs techniques que notre agence rencontre le plus souvent lors d’audits.

  • Un site non sécurisé : Que ce soit pour optimiser votre référencement naturel ou rassurer vos clients, avoir un site internet sécurisé avec un certificat SSL est indispensable.
  • L’absence de sitemap : de manière imagée, il s’agit d’un plan que l’on donne à Google afin qu’il indexe notre site.
  • Les liens cassés : des liens internes ou externes qui renvoient à des pages 404.
  • Les méta-descriptions manquantes ou méta-titre trop long dans les pages de résultats de recherche (SERP).

Le temps d’affichage d’une page n’est pas encore un critère pris en compte par Google, mais va certainement le devenir et impact déjà l’expérience des utilisateurs. Si votre site internet prend plus de 2 secondes à charger, vous devez effectuer des modifications. Pour connaître le temps de chargement de votre site internet, vous pouvez utiliser des outils comme : Pagespeed Insights ou Dareboost. Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles votre site s’affiche lentement. Vous pouvez connaître les points de blocage avec les outils cités précédents. De plus, vous pouvez faire quelques modifications sur votre site internet pour améliorer ce temps de chargement comme ajouter un cache ou réduire le poids des images. 

4.      Définir les mots-clés

Un mot-clé désigne l’expression que les internautes tapent dans les moteurs de recherche pour lancer une recherche.  Il ne faut pas confondre un mot-clé, souvent des termes communs ou du jargon avec un mot technique. Vous devez sélectionner les mots-clés à travailler selon votre cible et votre domaine d’activité.

Dans cette étape, nous élaborons une requête concurrentielle, pour connaître le marché de votre secteur d’activité et observer comment procèdent vos concurrents. Après cela, nous déterminons les bons mots-clés pour positionner au mieux votre page web. C’est un exercice qui peut paraître simple au premier abord, mais mettre en place une bonne stratégie de référencement nécessite de se concentrer sur l’intérêt des internautes. Que recherchent les internautes dans Google pour arriver sur votre site ? Mais aussi la faisabilité : il faut que votre page web soit positionnée dans les premiers résultats des moteurs de recherche pour un terme précis, dans des délais raisonnables.

Nous nous aidons notamment de logiciels comme Semrush et 1.fr, qui permettent d’analyser les mots clés souvent saisis par les internautes recherchant le même thème ainsi que des expressions connexes. ».

Le choix des mots-clés est extrêmement important. Ils doivent avoir de l’intérêt auprès de la cible de l’entreprise. Mais aussi être techniquement capables de se positionner dans les pages web car la concurrence est trop forte sur certains mots-clés. Il est préférable de déterminer les mots-clés en fonction de sa cible et des objectifs marketings désirés, afin d’espérer un ROI (retour sur investissement). Les principaux critères quantitatifs à prendre en compte dans le choix des mots-clés sont : 

  • La quantité de recherches effectuées sur les requêtes (le volume de recherche par mois)
  • Le taux de concurrence (les mots-clés travaillés par les sites de concurrents

Nous vous conseillons d’avoir des volumes de recherche élevés et des taux de concurrences faibles. La qualité d’un mot-clé se défini par son volume de recherches. Les mots-clés ne doivent pas être saturés par la concurrence, auquel cas il sera plus intéressant de sélectionner des expressions proches, moins employées, mais tout de même très demandées.

On distingue les mots-clés de tête et les mots-clés de longue traîne. Le mot clé de tête est très populaire et génère beaucoup de trafic. Par conséquent, il est plus difficile à travailler car la concurrence est rude. De plus, la cible est plutôt large. Par la suite, les mots-clés de tête sont déclinés en mots-clés de longue traine pour créer un contenu de qualité et en quantité.

Le mot clé de longue traîne génère moins de trafic mais est plus qualitatif dans le sens où il s’agit d’une cible précise. Il est généralement plus facile à travailler car s’il est plus précis, il y a souvent moins de concurrence. Il faut savoir qu’en moyenne 70% du trafic d’un site provient des mots-clés de longue traîne. Le ciblage des internautes est plus précis et permet un meilleur taux de transformation en clients.

C’est sur cette longue traîne qu’il faut jouer en nourrissant son contenu textuel afin de mettre en place une bonne stratégie de positionnement. Nous optimisons votre référencement naturel en prenant en compte ce phénomène de longue traîne. Nous vous aidons ainsi à choisir minutieusement les mots clés de départ, en fonction de vos cibles et de votre secteur d’activité, pour en assurer la pertinence. De plus, nous optimisons la structure des pages de votre site afin qu’elle puisse mettre en valeur le contenu éditorial afin de favoriser cette longue traîne.

Il faut donc choisir ses mots-clés avec soin en veillant à mixer les deux types. Avec de la patience et un contenu de qualité, il est tout à fait possible de gagner pas mal de rangs dans les pages de résultats des moteurs de recherche.

Quelques outils pour trouver des mots-clés :

  •  Semrush
  • 1.fr
  • Answer the public
  • Keywordtool
  • Ubersuggest
  • Google Ads
  • Google Suggest

 

5.      Rédiger des contenus

La rédaction est le point principal de votre stratégie de visibilité sur internet.  Une fois que nous avons déterminé les mots clés de cette longue traîne, nous vous accompagnons pour rédiger des articles pour votre site. Nous prenons notamment soin d’insérer les mots clés dans les zones chaudes de vos textes. Ces zones, une fois optimisées, facilitent à Google le travail de compréhension de votre site et permet donc de mieux le classer et plus rapidement. Nous pouvons optimiser votre texte en identifiant, par exemple, le champ sémantique de votre requête et en les mettant en gras (un mot en gras a plus de poids pour les moteurs de recherche).

Voici nos astuces pour optimiser votre contenu et respecter les règles des algorithmes de Google :

Le contenu : Nous vous déconseillons de copier des textes déjà publiés sur d’autres sites internet. Les moteurs de recherche sanctionnent les contenus dupliqués. De plus, les textes de moins de 300 mots ne sont généralement pas indexés. Pour un article, nous vous conseillons de rédiger des textes au moins 600 mots.

Les mots-clés : Un mot-clé désigne l’expression que les internautes tapent dans les moteurs de recherche pour lancer une recherche. Le positionnement des mots-clés dans un article doit suivre une structure précise. Le mot-clé doit être placé dans le titre, le chapô, le premier paragraphe du texte, dans plusieurs sous-titres, dans le texte. Vous devez également mettre en gras le mot-clé et les mots importants qui y sont liés (champs sémantiques ou champs lexicaux).

La répétition : Attention à ne pas trop répéter les mots clés que vous avez choisies car l’algorithme de Google est très puissant et sait reconnaître les articles qui sont rédigés uniquement pour les moteurs de recherche : ayez donc un contenu pertinent, attrayant et pensez à vos lecteurs également. Il est tout autant important de rédiger pour Google que pour vos lecteurs. À trop vouloir en faire, cela pourrait impacter votre référencement naturel.

La rédaction web : Vous devez rédiger pour Google mais également pour les internautes. Le contenu de votre article doit être intéressant et informatif. Pour faciliter la lecture, nous vous conseillons de faire des phrases courtes de moins de 20 mots. Et de conjuguer vos verbes au présent.

Les liens : Pour un article de 600 mots, nous vous conseillons d’ajouter environ trois liens internes c’est-à-dire vers d’autres pages ou articles de votre site. Et deux liens externes vers une source de confiance (par exemple Wikipédia). Il faut toujours qu’il y ait plus de liens internes que de liens externes.

 

 

3.      Les liens entrants ou backlinks

L’étape suivante et la plus difficile, est de travailler sur les liens entrants (ou hyperliens) : c’est le netlinking ou l’échange de liens. Pour obtenir la confiance des moteurs de recherche comme Google. Avoir un grand nombre de liens augmente la réputation de votre site, donc sa visibilité, en fonction de la notoriété des sites sources. C’est-à-dire que des sites internet de confiance parlent de vous et mettent des liens vers votre site internet. Se lancer dans une campagne d’échange de lien peut être très efficace pour améliorer son référencement naturel.

La balise d’ancrage est très importante aussi. Le texte sur lequel est ajouté le lien doit être descriptif et contenir le mot-clé. Par exemple : Cliquer ici ou en savoir plus sont de mauvaises balises d’ancrage.

Attention, les liens entrants peuvent avoir un impact négatif si le site hébergeant le lien est mal vu par Google. Vous pouvez connaître le score de confiance d’un site avec des outils comme Majestic.

Pour obtenir des liens, vous pouvez contacter d’autres sites internet dans la même thématique que la vôtre et leur proposer un échange d’articles ou de liens. Dans cet article, vous intégrez un ou deux liens vers votre site internet. Comme pour le contenu rédactionnel, la qualité est importante : il faut que l’autre site propose un contenu qualitatif autrement cela n’aura pas d’impact positif, voire aboutira à un impact négatif sur le référencement de votre site web. Le nombre de lien pointant vers votre site renvoie en quelque sorte à la popularité de votre site internet. S’il est très apprécié, il y a des grandes chances que de nombreux sites en parlent et insèrent un lien dirigeant vers lui.

Le moteur de recherche Google donne une note à votre site (Page Rank), cette note est l’action d’un site faisant un lien vers un autre site. Les sites obtenant le plus de liens, donc de votes, se classent mieux. Pour avoir une idée, il faut connaître les TF et CF de son site :

  •  Trust Flow : Indicateur de confiance d’une page web ou d’un site internet, noté de 0 à 100.
  • Citation Flow : Indicateur de popularité d’une page web ou d’un site internet, noté de 0 à 100.

Il existe différents outils pour connaître sa réputation :

  • Majestic
  • Semrush
  • Neilpatel.com/fr/backlinks
  • Ahrefs
  • Moz

 

7.      Analyser et améliorer vos contenus

Une fois les cinq étapes pour améliorer votre stratégie de référencement naturel misent en œuvre, votre travail n’est pas terminé. Vous devez analyser régulièrement les données de votre site internet. C’est tout l’intérêt de Google Analytics et Google Search Console.

Les consultants en stratégie digitale d’Insaniam vous proposent un rapport de positionnement SEO mensuel. Dans ce rapport vous retrouvez de nombreuses données comme :

  •  Le trafic de visites
  • Le comportement des visiteurs
  • Les canaux d’acquisition de trafic
  • Le positionnement des mots-clés
  • L’audit des liens entrants
  • L’audit technique du site

Finalement, la dernière étape pour votre stratégie de référencement naturel est de suivre et analyser le positionnement de votre site internet. Y sont indiqués le trafic généré sur votre site durant les 30 derniers jours, la durée moyenne de la session, le nombre de pages vues, le taux de rebond, tout cela accompagné d’une analyse par rapport au mois dernier. Les six premiers mois, on constate souvent une certaine déception par rapport au résultat attendu avec tout le travail qui a été fourni. En fait, c’est ce qui arrive généralement et il ne faut surtout pas abandonner puisque les résultats sont véritablement visibles six mois après avoir commencé une stratégie de référencement naturel (SEO). Avoir un bon référencement nécessite du travail, de l’entretien et de la patience.

Le référencement naturel n’est pas une stratégie figée. Tout comme internet, le SEO est en constante évolution et demande de l’adaptation.

 

Comment améliorer le référencement naturel de son site internet ?

Vous avez déjà lancé votre stratégie depuis plusieurs mois et les résultats ne sont pas à la hauteur de vos attentes ? Le référencement naturel est évolutif à cause des mises à jour de Google) et des actions de vos concurrents. Les deux points à travailler régulièrement sont :

  •  L’optimisation technique de votre site
  • L’optimisation des contenus

 

1.      L’amélioration technique de votre site internet

Tout d’abord, vous devez auditer votre site internet pour connaître les points à améliorer. Cet audit vous permettra de savoir à quelle famille appartiennent les points à travailler. Ils peuvent être liés à des éléments techniques ou à votre contenu par exemple. Les erreurs techniques impactent l’optimisation de votre référencement naturel (SEO). Pour connaître les erreurs techniques de votre site internet, effectuez un audit technique. Il existe de nombreux outils comme Semrush ou Dareboost.

Semrush

2.      L’optimisation des contenus existants

Une fois un article ou une page publiée, il ne faut pas la laisser vivre sa vie seule. Il est important d’analyser les contenus existants et les enrichir pour atteindre les meilleures places dans Google. Le suivi et l’analyse du positionnement de votre site internet avec Semrush vous permet de connaître celles qui ne pas visibles. Par exemple, des articles qui stagnent en 4ème position dans les pages de résultats de recherche.

Je vous conseille d’optimiser le contenu de ses pages pour qu’elles gagnent une position (ou plus) et captent plus de trafic. Voici quelques conseils pour optimiser le référencement naturel des contenus déjà publiés :

 

  • Vérifier que toutes les règles de la rédaction SEO sont respectées ;
  • Analyser le champ sémantique avec 1.fr ;
  • Ajouter du texte en se basant sur les pages mieux référencées ;
  • Faire des backlinks de qualité (liens entrants) ;
  • Ajouter des contenus multimédias comme des infographies, vidéos ou podcast.

Vous devez également analyser sur Google Search Console la couverture de vos pages. Cet outil est de plus en plus complet. Vous pouvez savoir quelles sont pages explorées mais non indexées et pourquoi quelles raisons. Il y a aussi l’inspection des URLs qui permet d’avoir des conseils pour gagner en visibilité. Par exemple revoir l’ergonomie mobile de la page.

Google Search Console

Combien coûte une stratégie de référencement naturel ?

Coût du référencement naturel (SEO)

Contrairement au référencement payant, le référencement naturel n’est pas une stratégie pour laquelle vous devez payer Google. Elle ne vous demande pas à dépenser de l’argent mais du temps, il vous faudra rédiger régulièrement.

Il existe des logiciels de recherche de mots-clés et de suivi de positionnement payant comme Semrush. Mais vous pouvez vous contenter des solutions gratuites comme Google Analytics et Google Search Console.

L’un des avantages d’être accompagné par une agence de stratégie digitale c’est que vous n’avez pas besoin d’acheter les différents logiciels. L’autre avantage nous vous faisons gagner du temps sur toutes les étapes de votre stratégie digitale.

Vous souhaitez être accompagné par l’un de nos experts en référencement naturel ? Les tarifs de notre agence sont d’environ 115€ HT de l’heure. Notre accompagnement est défini par un nombre d’heures par mois avec un engagement d’un an. Pour en savoir plus sur le budget global d’un accompagnement en référencement naturel, contactez l’un de nos chargés de projet digital.

 

3 exemples de clients qui nous ont confié leur référencement naturel

 

Référencement naturel d’un site vitrine pour du BtoC

Type de client : TPE dans un secteur concurrentiel et local.

Contexte : Le client avait une visibilité sur internet très faible (Facebook, LinkedIn et Pages Jaunes). De plus, sa présence sur internet n’était pas optimisée pour son secteur d’activité et sa situation géographique.

Proposition : Nous avons mis en place une stratégie digitale sur-mesure, basée sur le référencement naturel et référencement local.

Résultats : Concernant le référencement naturel le site internet se classe à présent sur 38 mots-clés concurrentiels dans le triangle d’or de Google. Il comptabilise 5 800 visites tous les mois sur son site internet.

Quelle stratégie digitale avons-nous appliqué ? 

  1. Création d’un site internet avec des textes et des visuels uniques.
  2. Optimisation technique du site internet tous les mois
  3. Rédaction d’un article par mois de 2 000 mots.
  4. Optimisation du champ sémantique vieilles pages et fusion de pages sur la même thématique.
  5. Echanges de liens naturels.

 

Référencement naturel d’un site e-commerce pour du BtoC

Type de client : Commerce dans un secteur national concurrentiel.

Contexte : Avec l’ouverture de sa première boutique physique, notre cliente a souhaité créer un petit site e-commerce. La crise sanitaire est arrivée et nous avons boosté la stratégie digitale du site e-commerce pour pallier la fermeture de la boutique.

Proposition : Nous avons couplé une stratégie SEO avec une stratégie SMO sur Instagram et Facebook. En plus d’une analyse approfondie de l’expérience utilisateur pour adapter le site e-commerce et augmenter ton taux de conversion.

Résultats : Le trafic de visites en avril 2020 était de 900 visiteurs par mois. Puis en novembre il est 19 000 visiteurs par mois. Les canaux d’acquisition de trafic sont variés : moteurs de recherche, réseaux sociaux, direct et liens entrants. Concernant les mots-clés, 3 300 mots-clés dans les 100 premières pages de Google, dont 34 dans le top 3. Le taux de conversion des visiteurs en clients est de 1,76%.

Quelle stratégie digitale avons-nous appliqué ?

  1. Création d’un site e-commerce avec une identité graphique unique.
  2. Référencement naturel (SEO) : optimisation technique du site internet, rédaction d’un article par semaine sur des mots-clés précis et échanges de liens.
  3. Optimisation des réseaux sociaux (SMO) : mise en situation des produits, augmentation du nombre de publications (un post par jour et 4 à 5 stories par jour).
  4. Optimisation du taux de conversion en donnant confiance au visiteur, rédaction de fiches produits de qualité qui anticipent les questions, visuels attractifs, livraison offerte à partir d’une somme, ajout de moyens de paiement supplémentaires et emails de relance.

 

Référencement naturel d’un site vitrine pour du BtoB

Type de client : PME dans un secteur concurrentiel national.

Contexte : L’entreprise a déjà un site internet, une stratégie de référencement et un employé dédié à la communication. La crise sanitaire oblige cette entreprise à se diversifier à gagner en visibilité sur des nouveaux services.

Proposition : Accompagnement sur l’optimisation technique du site, la sélection des mots-clés de tête et la rédaction des pages de tête.

Résultats : Concernant le référencement naturel le site internet se classe à présent sur 38 mots-clés concurrentiels dans le triangle d’or de Google. Il est indexé sur 906 requêtes et comptabilise en moyenne 4 500 visites tous les mois.

Quelle stratégie digitale avons-nous appliqué ?

  1. Recherche de mots-clés concurrentiels avec un fort volume de recherche.
  2. Aide à la rédaction des pages pilier généralistes. Les structures et champs sémantiques sont déterminés par nos experts en SEO.
  3. Recherche de mots-clés de longue à associer aux produits de chaque nouveau service
  4. Aide à la rédaction de « fiches produits ».

 

Pourquoi la stratégie de référencement naturel n’est pas suffisante pour générer du trafic vers votre site ?

Le référencement naturel est un levier très intéressant pour acquérir plus de trafic. Mais les résultats de cette stratégie digitale ne sont pas instantanés, il faut généralement attendre 6 mois à 1 an pour voir les premiers résultats.

De plus, les critères de classements des moteurs de recherche comme Google ne sont pas dévoilés. Nous sommes complètement dépendants de leur algorithme qui est modifié tous les jours. Vous pouvez très vite perdre votre positionnement dans les pages de résultats de recherche (SERP) et donc vos visiteurs.

Pour ces deux raisons, il est indispensable de ne pas avoir un seul canal d’acquisition de trafic. Plus vos canaux d’acquisitions seront variés et plus votre stratégie digitale sera solide. Vous pouvez générer du trafic depuis :

  •  Des publicités (Google Ads, etc.)
  • Les réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Linkedin, etc.)
  • Votre fiche d’établissement Google My Business et d’autres annuaires locaux
  • Les mails et newsletters
  • D’autres sites internet avec des liens entrants

 

Insaniam, votre agence spécialisée en référencement naturel

En conclusion, le référencement naturel d’un site internet est un véritable enjeu et défi car il a un impact direct sur le trafic et donc le nombre de visiteurs sur le site. Le retour sur investissement est vraiment intéressant car si votre site web dispose d’un bon référencement naturel alors il va attirer de nouveaux prospects. Cette stratégie digitale permet également de renforcer votre crédibilité et votre présence sur le web.

Il ne faut pas oublier que le référencement naturel est une méthode complexe qui demande du temps et de l’expérience. Les consultants en stratégie digitale d’Insaniam vous accompagnent dans l’élaboration et la mise en place de votre stratégie de référencement naturel (SEO). De l’audit technique de votre site internet à la rédaction d’articles optimisés. En passant par la recherche de mots-clés adaptés à votre cible.

Nous vous assurons un accompagnement complet autour de l’amélioration de votre positionnement ayant pour aboutissement une meilleure visibilité. Experts en marketing, notre équipe Insaniam met en œuvre toutes ses compétences techniques, rédactionnelles et marketing pour améliorer votre visibilité sur internet et attirer des visiteurs.

Démarrons votre projet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *